comparaisons

Intel ou AMD, lequel choisir?

Intel ou AMD

AMD ou Intel, lequel est le meilleur? Parmi les passionnés de technologie, cette question se pose depuis des décennies. La solution à ce problème n’est pas concrète comme « une taille unique », car les deux marques ont des spécialités différentes. Les processeurs AMD, en raison de leur plus grand nombre de cœurs et de threads, sont considérés comme optimaux pour les professionnels de la création, tandis qu’Intel, en raison des meilleures fréquences qu’il offre, est considéré comme idéal pour les joueurs professionnels. Néanmoins, AMD est meilleur pour les professionnels créatifs, et Intel pour les joueurs n’est pas si simple en raison des améliorations récentes des deux côtés.

En gardant tout cela en perspective, le choix d’un CPU lors de la construction de votre PC est la partie la plus cruciale. C’est pourquoi nous vous proposons une comparaison détaillée des processeurs Intel et AMD pour vous éclairer.

Historique Intel ou AMD

AMD et Intel sont les deux marques les plus en vue qui proposent des processeurs de la plus haute qualité. Aucune marque ne peut les battre lorsqu’il s’agit de choisir le meilleur processeur, que ce soit pour les jeux ou pour les postes de travail. AMD a évolué de façon exceptionnelle, passant d’une marque proposant des processeurs bas de gamme à un prix plus élevé à une marque qui propose désormais des processeurs Ryzen de la plus haute qualité. Les processeurs AMD sont plus rapides que les processeurs Intel en termes de performances mono-coeur et de multithreading, et restent parfaitement stables et frais lorsqu’ils sont soumis à des tâches puissantes. Bien qu’Intel s’efforce de battre AMD avec ses processeurs de dernière génération, le CPU 10e génération d’Intel est encore loin derrière l’architecture Zen 3 du processeur Ryzen 5000 d’AMD.

Intel

Intel ou AMD

Le terme Intel signifie « Integrated Electronics » (électronique intégrée) – formé par Robert Boyce en juillet 1968 – est une entreprise multinationale américaine de technologie basée à Santa Clara (Californie, Silicon Valley). Robert Royce est également le concepteur du tout premier processeur binaire x86. Intel a d’abord conçu des puces mémoire, le 1101 était le premier semi-conducteur à oxyde métallique qui ne s’est pas bien comporté sur le marché, mais son frère, le 1103, un kilobit (DRAM) Dynamic random access memory était une puce à succès capable de stocker une quantité notable d’informations. À cette époque, la DRAM, en raison de son prix abordable et de sa faible consommation d’énergie, est devenue le centre d’intérêt de beaucoup.

En 1972, Intel s’est lancé sur le marché de l’horlogerie en achetant Micromax. Mais avec une compréhension nulle des consommateurs, Intel n’a pas su gérer les choses et a vendu Micromax avec une perte de 15 millions de dollars. En 1974, Intel couvrait 83 % du marché des puces DRAM, mais avec la concurrence de nombreuses autres entreprises, sa part de marché a chuté à 1,3 % en 1984. À cette époque, Intel a décidé de passer de la DRAM au secteur des microprocesseurs. Le 8008, une unité centrale de traitement de 8 bits, a été mis sur le marché en 1972. Le 8008 a été suivi du 8080 en 1974, 10 fois plus rapide que le précédent. Plus tard, en 1978, la société a présenté son tout premier microprocesseur 16 bits (8086).

En 1981, la société de fabrication d’ordinateurs IBM (International Business Machine) a pris le 8088 d’Intel comme premier microprocesseur 16 bits. Parmi les nombreuses autres puces Intel, le 80386 était le plus important microprocesseur 32 bits sorti en 1958. En 1993, Intel a abandonné sa convention de dénomination axée sur les nombres en lançant le « Pentium ». Avec 3,1 millions de transistors et des performances nettement plus rapides, le Pentium a été la première puce à adopter le traitement superscalaire ou parallèle. La principale stratégie commerciale d’Intel consistait à proposer des puces plus récentes, avec plus de transistors et des performances accrues, afin d’inciter les acheteurs à mettre leurs systèmes à niveau. Enfin, dans les années 1990, Intel a décidé d’étendre sa couverture du marché au-delà du secteur des puces, en proposant des « cartes mères » contenant tous les composants clés d’un PC, y compris les puces liées aux réseaux et aux graphiques, etc. Étonnamment, en 1995, Intel a eu un impact en vendant plus de 10 millions de cartes mères et en couvrant 40% de l’ensemble du marché. consultez notre guide sur le meilleure processeur gaming.

AMD

Intel ou AMD

Advanced Micro Devices, AMD – fondée en 1969 par Walter Jeremiah Sanders et basée à Sunnyvale, en Californie – est une entreprise technologique de renommée mondiale spécialisée dans la fabrication de dispositifs à semi-conducteurs utilisés dans le traitement des PC. AMD est largement connue pour la fabrication de microprocesseurs mais produit également des cartes graphiques, des puces mémoire, des puces pour cartes mères et une large gamme de composants utilisés dans l’électronique grand public. En 1970, AMD a lancé son premier produit et est devenu le deuxième fabricant de puces pour PC, les choses étaient plutôt lentes au début mais l’accent était mis sur la qualité.

En 1982, AMD a commencé à fournir à Intel des puces de seconde source qui ont ensuite été utilisées dans les microprocesseurs des PC d’IBM. L’accord a pris fin par la suite et en 1991, AMD a présenté son microprocesseur Am386, une puce issue de l’ingénierie inverse, compatible avec le microprocesseur 32 bits 386 d’Intel. AMD est devenu le concurrent le plus fort sur le marché des puces avec la sortie de son premier microprocesseur de 1 GHz, connu sous le nom de processeur Athlon, destiné à exécuter le système d’exploitation de Microsoft. En 2006, AMD a introduit une autre puce haut de gamme connue sous le nom d’Opteron. Cette chaîne de développements conduit AMD à devenir le premier fabricant de processeurs graphiques et informatiques. consultez notre guide sur le meilleure carte graphique 2022.

Bataille pour le sommet

Intel et AMD sont les deux seuls grands acteurs du marché des processeurs, et c’est plutôt une bonne chose pour vous si vous êtes en mesure d’acheter un nouveau processeur. Les deux concurrents sont en véritable guerre, chacun s’efforçant de dominer l’autre et de fournir des processeurs de la meilleure qualité. C’était Intel sur le marché pour fournir aux consommateurs les plus performants chaque année, mais ensuite AMD a décidé de rebondir avec une sortie de leur gamme Ryzen de 1ère génération. Puis en 2019, AMD a sorti ses processeurs Ryzen de 3ème génération, ce qui a considérablement réduit l’écart entre Intel et AMD. La partie est toujours en cours, AMD propose désormais au marché des CPU à bas prix capables d’apporter des performances premium.
Ci-dessous, nous comparons les deux archi-rivaux sur la base de différents facteurs qui vous aideront à analyser en profondeur les deux marques.

Analyse des prix

La question la plus fréquente est de savoir quel processeur offre un meilleur rapport qualité-prix. Pour une utilisation quotidienne normale, les processeurs Intel et AMD sont tous deux bons à prendre. AMD, avec la sortie de ses processeurs Zen 2, a eu un réel impact sur le marché en tant que fabricant de processeurs haut de gamme. Les processeurs AMD Zen 2, qu’ils soient grand public ou d’entrée de gamme, sont moins chers et offrent de bonnes performances. Les processeurs AMD Ryzen 5000 offrent des performances étonnantes en termes de vitesse et d’efficacité par rapport aux processeurs Core d’Intel de 10e génération, même si leurs prix sont comparables. Les puces AMD Zen 2 à 7 nanomètres sont non seulement dotées de 32 cœurs, mais elles sont également beaucoup moins chères. Par rapport à Intel, les processeurs AMD sont surtout en tête dans le domaine des stations de travail. Si vous construisez un PC pour le bureau, il y a beaucoup de processeurs Intel qui sont livrés avec des graphiques intégrés et ils coûtent comparativement peu. D’un autre côté, les anciens processeurs Zen 2 d’AMD, équipés de refroidisseurs de série, sont légèrement plus chers mais possèdent plus de potentiel que les processeurs de 10e génération d’Intel.

Lorsque nous parlons spécifiquement de productivité, AMD est bien au-dessus d’Intel, les processeurs Zen 2 et Zen 3 d’AMD sont de meilleurs choix avec un excellent rapport qualité-prix. Lorsque les processeurs AMD Ryzen 7 et Ryzen 9 haut de gamme sont comparés aux processeurs Intel de prix similaire, ils offrent plus de cœurs et plus de threads, ainsi que des profils de conception thermique bas, un support rapide de la RAM, une plus grande mémoire cache et un support PCIe 4.0.

Consommation d’énergie et analyse thermique

Le facteur clé suivant pour la comparaison entre AMD et Intel est la consommation d’énergie et l’analyse thermique. La consommation d’énergie est un facteur lié à la conception, au même titre que la lithographie et l’architecture. Il est tout à fait compréhensible qu’une consommation d’énergie plus élevée conduise à fournir plus de chaleur et vous aurez besoin de refroidisseurs de stock pour faire face à la production de chaleur. Intel a travaillé exceptionnellement bien au cours des 5 dernières années sur ses processeurs 14 nanomètres afin d’améliorer leur rapport prix/performance, mais il a également été observé que les derniers chipsets Intel sont connus pour leur plus grande consommation d’énergie et leur production de chaleur, et c’est là qu’Intel doit repenser sa volonté de battre AMD. Par rapport au 14 nm d’Intel, AMD dispose d’un nœud de 7 nm de TSMC plus efficace et plus avantageux.

Les puces 7nm d’AMD consomment relativement peu d’énergie et offrent de meilleures performances en termes d’efficacité et de vitesse. Les processeurs AMD Ryzen 5000 et Ryzen 5600X sont les puces PC les plus efficaces. En bref, les processeurs AMD ont tendance à consommer peu d’énergie, ce qui se traduit par une production minimale de chaleur et de bonnes performances globales. consultez notre guide sur SSD ou HDD.

Analyse des performances de gaming

Les processeurs Intel dominent depuis longtemps le secteur des jeux vidéo, mais en 2019, AMD a rebondi avec ses puces Ryzen de troisième génération, ce qui a rendu la concurrence très intéressante. Maintenant, les choses ne sont pas aussi simples pour décider directement AMD ou Intel comme le meilleur dans la section des jeux. Les processeurs AMD avec multi-threading, lorsqu’ils sont soumis à de lourdes charges de travail, sont plus efficaces que les processeurs Intel. Pour les charges de travail lourdes, c’est bien d’opter pour les processeurs AMD, mais dans le domaine des jeux, vous n’avez pas besoin d’autant de puissance, car vous vous occupez la plupart du temps des graphiques, qui sont une tâche liée au GPU.

La plupart des jeux haut de gamme sont exigeants sur le plan graphique, ce qui signifie qu’ils s’appuient sur les spécifications graphiques d’un système. Cela ne signifie pas pour autant que le GPU est le seul à être utilisé, le CPU est toujours utilisé mais pas au maximum par rapport au GPU. Les jeux les plus récents sont maintenant conçus avec des performances de processeur monocœur, ce qui signifie qu’un processeur avec de meilleures performances monocœur fournira des FPS plus élevés dans le jeu. Les processeurs à microarchitecture basés sur le chipset Zen 2 d’AMD offrent des performances mono-coeur étonnantes, ce qui laisse désormais le temps à Intel de dominer le secteur des jeux.

Analyse de l’overclocking

Dans la section overclocking, Intel domine AMD, ce qui signifie que les processeurs d’Intel peuvent vous fournir des performances plus puissantes par rapport à la vitesse de base que celles des CPU Ryzen d’AMD. Vous devrez payer un prix élevé pour la série K d’Intel et acheter une carte mère coûteuse de la série Z, juste pour débloquer la meilleure vitesse d’overclocking d’Intel. En outre, on observe que les puces Intel sont relativement faciles à pousser à leur maximum (5 gigahertz) sur chaque cœur avec les processeurs Rocket Lake de 11e génération. Vous ne pouvez pas overclocker les cartes mères des séries B et H d’Intel, mais elles sont équipées de l’overclocking de la mémoire dans leurs chipsets B560 et H570. De l’autre côté, lorsque nous parlons des processeurs AMD, ils n’ont pas beaucoup de place pour le réglage manuel. La somme de leurs performances all-cores tombe en dessous du boost maximal d’un seul cœur, ce qui signifie qu’avec un overclocking all-core vous pouvez perdre en performance.

AMD a intégré la fonction Precision Boost Overdrive, qui permet au processeur d’augmenter ses performances en un seul clic, en fonction de ses capacités (système de refroidissement et système d’alimentation). Avec les processeurs AMD, vous obtenez de meilleures performances grâce à la technologie Precision Boost, mais vous ne pouvez pas battre les performances d’overclocking des processeurs Intel.

Analyse des performances en matière de productivité et de création de contenu

En ce qui concerne l’analyse des performances d’AMD et d’Intel en matière de productivité et de création de contenu, le tableau est cette fois-ci assez clair entre les deux rivaux. AMD a une longueur d’avance sur le processeur d’Intel lorsqu’il s’agit d’offrir des performances haut de gamme dans les programmes de productivité et de création de contenu. Un plus grand nombre de cœurs, de threads et de mémoire cache est ce qui permet aux processeurs AMD Ryzen 9 5950X et 5900X d’être efficaces et rapides. Intel est loin derrière dans la course aux cœurs et aux threads, c’est pourquoi ils ne peuvent pas dominer les CPU d’AMD dans cette section. Le processeur le plus puissant d’Intel est le Core i9-11900K qui est comparé au processeur grand public d’AMD, le Ryzen 59050X, qui offre deux fois plus de cœurs et de threads que le puissant processeur d’Intel. Les processeurs Core i5 et Core i5 d’Intel sont relativement bons en termes de performances lorsqu’on les compare aux Ryzen 7 et 5 d’AMD.

Laissez un commentaire